CARICATURES ( Arme redoutable !)

J’ai commencé à faire des caricatures en classe, car pour moi c’était un moyen de se faire des amis plus facilement.

Exemple : (« Comment être admise dans une classe en milieu d’année ou l’on ne connait personne par principe ? »

Faire une caricature sur les chiffres 0 que mon professeur écrivait au tableau noir et qui ressemblait à des pommes de terres)…

J’ai rarement caricaturé les femmes car je pensai que les hommes étaient moins susceptibles. Grosse erreur de ma part !

J’avais l’avantage de participer aux réunions politiques du temps de Valérie Giscard d’Estaing, ce qui me permettait de rentrer dans son cercle de relation.

J’avais pris l’engagement de ne pas envoyer mes caricatures au « Canard Enchainé ; C’était le deal que je m’étais imposé.